Wait! We have a special deal!
Get SmartyDNS for $2.33/mo!
30-Day Money-Back Guarantee

Qu’est-ce que le géoblocage et comment contourner les restrictions géographiques ?

What Is Geo Blocking & How Can You Bypass Geo Restrictions?

Avez-vous déjà essayé de regarder une vidéo YouTube, une émission Netflix, ou d’écouter un morceau d’un artiste que vous aimez en vous retrouvant avec un message du style « le service/contenu n’est pas disponible dans votre région » ? C’est exactement ça, lorsque le géoblocage est en action, et c’est un problème répandu dans le monde entier…

Si vous n’êtes pas un connaisseur du sujet, vous apprendrez tout ce que vous devez savoir dans cet article – ce qu’est le géoblocage, si c’est légal ou non, et surtout comment supprimer définitivement les notifications de géoblocage.

Qu’est-ce que le géoblocage ?

Les géo-restrictions ou géoblocage sont les processus de limitation de l’accès au contenu en ligne pour certains utilisateurs en fonction de leur situation géographique.

Un bon exemple de géoblocage est lorsque que vous essayez d’accéder à Pandora Radio ou Netflix US de l’extérieur des États-Unis. Quand vous essayez de faire cela, vous recevrez simplement un message vous indiquant que le service n’est pas disponible dans votre pays, ou vous serez redirigé vers la version de votre pays dudit site Web qui contient généralement un contenu limité.

Pourquoi le géoblocage est-il utilisé ?

Les restrictions géographiques sont généralement appliquées par les principaux fournisseurs de contenu comme Amazon, Netflix, Hulu, HBO, ou toute autre société qui doit respecter des règles strictes en matière de copyright. En fait, les fournisseurs de contenu ne détiennent pas toujours les droits sur tout le contenu qu’ils offrent, donc ce n’est pas à eux de décider s’ils le rendent disponible ou non dans le monde entier, mais aux titulaires des droits légaux.

Qui plus est, la réglementation en matière d’octroi de licences entre également en ligne de compte. En résumé, pour qu’un fournisseur de contenu puisse offrir l’accès à son contenu dans chaque pays, il doit acheter des droits de licence dans chaque pays. Cela peut s’élever à une somme énorme – surtout si l’on considère les taxes supplémentaires que le fournisseur pourrait avoir à payer. Par conséquent, le géoblocage est utilisé pour s’assurer que les règles de licence ne sont pas violées.

bypass geo blocking

Parfois, les restrictions géographiques peuvent être liées à une situation juridique spécifique dans un pays. Par exemple, au Royaume-Uni, une grande partie du contenu exposé est produite avec l’argent des contribuables. Ainsi, les restrictions géographiques sont utilisées pour s’assurer que seuls les contribuables britanniques ont accès au contenu britannique. Une autre façon dont les lois influencent le blocage géographique est avec les casinos en ligne, car ils ont besoin de restreindre l’accès aux utilisateurs en fonction du pays à partir duquel ils se connectent pour se conformer aux lois sur les jeux d’argent en ligne.

Il y a aussi le cas des interdictions – le géoblocage qui se produit habituellement dans le domaine du sport et qui implique que les entreprises de diffusion en continu et de radiodiffusion ne sont pas en mesure de diffuser en continu un événement sportif particulier dans une région ou une zone où :

  • L’événement est déjà diffusé localement.
  • Les réseaux nationaux ont des droits exclusifs de distribution.
  • L’événement sportif a lieu.

Outre ces raisons, les interdictions sont également appliquées pour garantir le respect des accords contractuels entre les propriétaires de contenu (comme les ligues sportives, les associations et les réseaux).

Le géoblocage a aussi son « côté obscur »

Les restrictions géographiques peuvent également être utilisées à des fins plus pernicieuses, comme l’application de la discrimination par les prix – une technologie basée sur des restrictions géographiques qui peut être utilisée par les détaillants en ligne pour afficher différents prix aux utilisateurs en fonction de leur emplacement géographique.

C’est généralement le cas avec les compagnies aériennes, mais ce n’est pas quelque chose qu’elles sont les seules à faire. La discrimination par les prix permet aux entreprises en ligne de faire payer plus cher les utilisateurs des pays plus développés pour obtenir un meilleur profit, et aussi de limiter l’accès ou d’utiliser des offres différentes pour leurs produits en fonction de l’emplacement de l’utilisateur pour diviser le monde en segments de marché.

Comment fonctionnent les restrictions géographiques ?

Bien que les sites Web et les différentes entreprises aient des approches différentes du géoblocage, une chose est généralement toujours identique – ils peuvent restreindre l’accès au contenu et aux services en ligne en se basant sur votre adresse IP.

Vous voyez, chaque appareil connecté à Internet a une adresse IP unique qui lui est attribuée par un fournisseur de services Internet. Entre autres choses, l’adresse est utilisée pour déterminer l’emplacement géographique de l’appareil.

Geo restrictions

En principe, lorsque votre ordinateur tente d’accéder à un serveur, son adresse IP est envoyée dans la demande de connexion. De cette façon, le serveur sait où le contenu demandé doit être envoyé. Selon que le serveur est « autorisé » ou non à afficher le contenu demandé aux adresses IP de certaines régions géographiques, il répondra avec les données demandées ou ne le fera pas et vous redirigera à la place vers une page différente.

En termes simples, lorsque vous vous connectez à un site Web, il sait quelle est votre adresse IP. Et comme votre adresse IP contient des informations qui révèlent votre géolocalisation réelle, le site Web sait s’il peut ou non vous afficher le contenu demandé.

Le blocage géographique est-il légal ?

Le géoblocage est une zone assez floue quand il s’agit de savoir si c’est légal ou non. En général, cela varie d’un pays à l’autre. Dans des pays comme les États-Unis, l’Australie et le Canada, par exemple, les restrictions géographiques sont considérées comme assez normales puisqu’elles sont nécessaires pour assurer la conformité complète aux accords de droits d’auteur et de licence.

Pour l’instant, il semble que seule l’UE commence à prendre sérieusement position contre le géoblocage, même si les choses sont encore loin d’être parfaites.

Au début de l’année 2018, l’UE a adopté une interdiction du « blocage géographique injustifié ». Malgré son nom, il convient de mentionner que l’interdiction ne s’applique pas si  » le géoblocage est nécessaire pour assurer le respect des exigences légales », donnant à l’interdiction une échappatoire. De plus, l’interdiction dite du géo bloc ne s’applique pas aux médias tels que les jeux vidéo et les livres électroniques, par exemple.

Tout n’est pas négatif, cependant – en avril 2018, l’UE a adopté de nouveaux règlements sur la portabilité des médias numériques, exigeant des fournisseurs de contenu qui offrent des services payants qu’ils proposent un type d' »itinérance » à l’intérieur de l’UE (permettre à un utilisateur du Royaume-Uni de profiter du même contenu britannique dans un autre pays de l’UE, par exemple. Les plates-formes comme NOW TV ont déjà apporté des modifications pour se conformer à la réglementation, bien qu’il y ait toujours une limite de 30 jours qui vous empêche d’accéder à du contenu qui est normalement bloqué géographiquement pendant « trop longtemps”.

Comment contourner le géoblocage

Évidemment, comme les restrictions géographiques sont basées sur votre adresse IP, la meilleure façon de contourner le blocage géographique est de trouver un moyen de la cacher. Bien que cela puisse paraître difficile, vous pouvez utiliser quatre méthodes pour masquer votre adresse IP (ou géolocalisation) lorsque vous êtes sur Internet :

1. Utilisez un VPN (Réseau Privé Virtuel)

Les VPN sont la méthode la plus populaire pour contourner le géoblocage. Un VPN cache votre réelle adresse IP en la remplaçant par l’adresse IP du serveur VPN auquel vous vous connectez. Ainsi, tout site Web auquel vous vous connectez en utilisant un VPN ne verra que l’adresse IP du serveur VPN.

Par exemple, si vous vivez en Pologne et que vous vous connectez à un serveur VPN basé aux États-Unis, tout site Web auquel vous accédez pensera que vous vous connectez depuis les États-Unis.

Vous devez savoir que comme un VPN utilise le cryptage pour sécuriser vos connexions en ligne, il y a une chance que votre vitesse en ligne puisse ralentir un peu. Habituellement, ce n’est pas très perceptible ou pourrait même ne pas se produire, mais cela vaut quand même la peine d’être mentionné.

2. Utilisez un Smart DNS

Un Smart DNS ne cache pas exactement votre adresse IP, mais il masque votre adresse DNS attribuée par votre FAI, qui contient également des informations qui peuvent révéler votre géolocalisation à des sites Web.

What is Smart DNS

En gros, le service remplace votre DNS d’origine par un nouveau qui pointe vers un emplacement géographique « approuvé ».

De plus, un Smart DNS intercepte également vos demandes de connexion et supprime toutes les données qui peuvent être liées à votre géolocalisation. Par la suite, il remplace ces données par de nouvelles informations associées à une géolocalisation où le contenu auquel vous souhaitez accéder est disponible.

Contrairement à un VPN, un Smart DNS n’utilise aucun cryptage. Il prend les données associées à la géolocalisation d’un utilisateur et les redirige vers un autre serveur sans réduire votre vitesse Internet. Cependant, l’inconvénient est que vous pourriez être vulnérable en ligne puisque vos données et vos connexions en ligne ne sont pas sécurisées.

3. Utilisez un Proxy

Un proxy est un service qui sert d’intermédiaire entre un petit réseau et le web. Ils sont souvent utilisés pour contourner le blocage géographique car ils peuvent facilement masquer l’adresse IP d’un utilisateur. De plus, ils ont une capacité de mise en cache ( » enregistrer  » les sites Web qui ont déjà été visités pour des utilisations ultérieures) qui vous permet d’accéder plus rapidement aux sites Web concernés.

Cependant, les proxys offrent la plupart du temps peu ou pas de sécurité. Si cela ne vous dérange pas, il est également intéressant de noter que les vitesses en ligne que vous obtenez avec les proxys pour « profiter » sont assez limitées. Pourquoi ? Parce que les serveurs proxy ont souvent des limitations de bande passante (parce que la plupart des serveurs proxy sont libres d’utilisation) ou sont simplement surchargés.

De plus, si vous utilisez un proxy avec des connexions HTTP, vous devez savoir que le propriétaire de ce proxy pourra toujours voir votre véritable adresse IP.

4. Utilisez Tor (Le routeur Oignon)

Une autre façon de dissimuler votre localisation sur Internet est Tor – un service gratuit qui cache votre adresse IP chaque fois que vous envoyez ou demandez des données sur Internet. Votre trafic en ligne est transmis entre plusieurs relais (nœuds gérés par des bénévoles), ce qui assure que vos empreintes numériques sont cachées.

Bien que Tor puisse être utile pour gérer les restrictions géographiques, il est important de noter qu’il n’est pas toujours fiable. Les relais peuvent être bloqués par les FAI s’ils sont découverts, vous ne pourrez pas profiter de vitesses de connexion décentes tout le temps, et – parfois – les gouvernements peuvent bloquer complètement Tor.

Quelle est la meilleure option ?

Dans l’ensemble, il est préférable d’utiliser un VPN ou un Smart DNS pour contourner le blocage géographique. Si vous tenez à avoir les meilleures vitesses, utilisez un Smart DNS. Si cela ne vous concerne pas et que vous souhaitez également sécuriser vos données en ligne, utilisez un VPN.

Les proxys ne sont pas très fiables en termes de vitesse et de sécurité, et Tor peut souvent être bloqué par les FAI si un relais est découvert comme nous l’avons déjà mentionné – en plus, les vitesses Tor ne sont pas trop décentes puisque le nombre des relais (environ 7000) ne peut actuellement suivre le nombre important d’utilisateurs.

Besoin d’un service VPN fiable?

Chez SmartyDNS, nous proposons des serveurs VPN haut débit avec un cryptage AES 256 bits de niveau militaire et des protocoles VPN hautement sécurisés (OpenVPN, SoftEther et IKEv2) et une politique de non-conservation des données.

Nos serveurs VPN font également office de serveurs proxy et nous proposons également un service Smart DNS qui vous permet de débloquer Netflix, BBC iPlayer et plus de 300 sites Web géo-restreints dans le monde.

Nous proposons des applications VPN conviviales pour Windows, Mac, iPhone / iPad, Android et Fire TV / Stick et des extensions de navigateur pour Chrome et Firefox.

Offre spéciale! Obtenez SmartyDNS pour 2,33 $ / mois!

Oh, et nous vous soutiendrons également avec notre garantie de remboursement de 30 jours.

Économisez 70% maintenant

Pour résumer

La restriction géographique est le fait de fournisseurs de contenu ou de gouvernements qui restreignent l’accès à divers contenus Internet en fonction de votre situation géographique. Le géoblocage est effectué pour diverses raisons (censure, profit, droit d’auteur, etc.), et il est en fait légal la plupart du temps – sauf dans l’UE, mais il peut encore y être appliqué grâce à diverses lacunes et ambiguïtés juridiques.

Comme le géoblocage peut être imposé parce que votre adresse IP (qui contient des informations qui révèlent votre position géographique) est visible sur Internet, la seule méthode viable de contournement des restrictions géographiques consiste à cacher votre adresse IP lorsque vous êtes sur le Web.

Ça peut sembler difficile, mais vous avez en fait quelques options :

  • Utiliser un VPN
  • Utiliser un Smart DNS
  • Utiliser un proxy
  • Utiliser Tor

Nous recommandons de s’en tenir à un VPN ou à un Smart DNS parce que Tor et les proxys n’offrent pas de vitesses fiables et décentes – en outre les relais Tor peuvent être bloqués par les FAI.

Posted by on

Offre spéciale!

Obtenez SmartyDNS pour 2,33$/mois!

Économisez 70% maintenant